image du chargeur
Superposition de sites

Catégorie " 1 : Sensibilités et particularités autistiques "

Cette catégorie, bien qu'assez théorique et abstraite, est destinée à accueillir les questions des parents et des personnes autistes qui pourraient correspondre à ces sujets (la sensibilité et les particularités découlant du caractère essentiellement harmonieux et cohérent de l'autisme, selon nous), et de préférence en citant des exemples concrets de la vie réelle, afin d'éviter de se dissiper dans des querelles de théories.

Selon nous (autistan.org), la « nature autiste » est principalement une harmonie et une cohérence non déformées, et donc une grande sensibilité à toutes sortes d'attaques contre ces principes, ainsi qu'une résistance qui protège cette « nature autiste » contre la « dénaturation » et « l'artificialisation » (souvent destructrice ou dangereuse) résultant du fonctionnement social ordinaire actuel et des problèmes qu'il engendre (voir catégorie 2).

Une fois qu'on a compris cette "clé principale de l'autisme", alors il devient possible d'analyser toute situation, tout problème lié à l'autisme avec cet "éclairage" qui permet généralement de comprendre les mécanismes des problèmes et de ce que vit la personne autiste , ce qui est nécessaire pour apporter des solutions.

Malheureusement, étant donné que la société "non autiste" a généralement une vision négative de l'autisme au lieu d'avoir le courage de reconnaître ses propres défauts, problèmes et vices (qui sont, dans l'ensemble, extrêmement graves), alors les gens ne peuvent pas accéder à cette " clé », ou, s'ils y accèdent (ici, donc), ils la méprisent ou ne veulent pas y croire, ce qui les empêche d'aller vers des solutions pour une vie meilleure des personnes autistes.

Note : L'utilisation du mot "trouble" est un exemple flagrant de l'incompréhension totale de l'autisme par "le système non autiste", puisque l'autisme est - avant tout - l'harmonie (selon nous), et que cet ordre fait partie de harmonie.
Cette erreur est d'autant plus flagrante qu'il est aisé de voir à quel point les autistes sont attachés à l'ordre, contrairement à la plupart des systèmes et des personnes non autistes (très laxistes et peu gênés par le désordre, l'incohérence, le mensonge, etc.).
Mais pour admettre ce que nous expliquons, il faut reconnaître ouvertement les incohérences et les défauts fondamentaux des systèmes et conventions sociaux non autistes (en particulier «occidentaux»).

La plupart des gens ont une notion de tout cela, mais ils ne peuvent pas la formaliser ouvertement, car cela ferait complètement s'effondrer tout leur système de valeurs, lentement construit par « formatage social » et perçu comme « la seule voie », généralement vertueuse, dont les faits réels sont pourtant chaque jour contradictoire, et qui force finalement cette « humanité globale normale » à vivre dans une sorte d'illusion dangereuse, presque une psychose généralisée.

Qui a raison ? Des autistes qui ne sont pas adaptés à un système malade (et qui ne devraient pas s'adapter à ses défauts), ou des non-autistes qui s'y adaptent et qui – ce faisant – le renforcent ? Réfléchissez sérieusement et honnêtement…

Si vous voulez mieux comprendre, vous pouvez lire la section « Explications » dans autistan.org (Nouvelle fenêtre).

2 votes
2k vues
Bonjour, j’ai des difficultés de nature sensorielle. J’ai très très chaud (c’est l’été), j’enlève mon T-shirt, et instantanément je me sens frigorifiée (et ça me donne envie de pleurer, comme un bébé). Alors je passe mon temps à enlever et remettre mon T-shirt. Ou à ...
Affichage des résultats 3

Ils nous aident

Cliquez sur un logo pour savoir comment